mercredi 12 décembre 2018

L'or de la Vienne, un opéra à composer.

L'automne a été très riche en couleur or cette année. Ici sur notre plage.
Au 19 ème siècle, les Moulins du Daumail possédaient aussi le Moulin de l'Or, car il y a des paillettes d'or dans la Vienne... Et nous avons des batées disponibles pour les chercheurs amateurs...






samedi 13 octobre 2018

Hélicoptère en hiver, sécurité en été...

Il est temps que je reprenne ce blog après un trop long repos... Il n'y a pas que des gros poissons dans la Vienne... Chaque année en nous accueillons avec grand plaisir les services de secours qui viennent s'entrainer pour la sécurité de tous, partout, tout le temps.

mardi 1 août 2017

La pêche au Daumail

Installé sur la plage, Ric, un maitre-pêcheur venu du Bad-Wurtemberg pour des vacances au Daumail a sorti ce silure de 1,52 m, ainsi que 3 autres plus petits en 1 heure ...


dimanche 23 avril 2017

Le printemps est à la plage

La verdure est en pleine saturation de chlorophylle et le mauve des fleurs renforce le vert.
Voilà la plage au printemps.

Et les rochers des druides, notre clairière au bord de l'eau.


samedi 8 octobre 2016

Inspiration et talents

Cet été, le moulin a reçu de grands talents qui avaient un petit Iphone. Voilà le résultat qui permet de découvrir, en plus des talents, l'entrée du Moulin et le jardin, et aussi Diablo, notre chat éponge à caresses.


mercredi 10 août 2016

Plage privée et côte rocheuse

La clairière du Rocher des druides et la plage sont débroussaillées et réservées aux résidents du Daumail. A disposition : sable fin (à gauche) ou côte rocheuse (à droite), pour la plage de galets, c'est en amont du Moulin...


jeudi 16 juin 2016

La ripisylve et l'écureuil gardent le lit.

L'entretien de la végétation des berges est important afin d'éviter que les arbres mûrs ne s'abattent dans le lit de la rivière, créant des embâcles dangereux pour les pratiquants du canoë-kayak.
Et en arrachant une partie de la berge, ils modifient le lit mineur de la rivière. Le chemin romantique où vous vous promenez en aval du Moulin du Daumail est dans le lit majeur, important pour absorber une partie des crues.
Ordinairement c'est simple, mais entre les toitures et les lignes électriques, il a fallu faire appel à un écureuil.
Et en plus ça bouge là haut... Merci Cyrille Tabesse.

On ne tue pas un arbre quand on le cueille. Et en Limousin, ils repoussent de plus belle...